Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2007

TATI A PONDICHERY

 Evènement  imprévisible : nous déménageons de Samadama, c’est la vie. Le chargement des meubles sur le camion est digne d’une scène d’un film de Tati. La porte de l’armoire n’arrête pas de s’ouvrir laissant s’échapper les tapis roulés à l’intérieur. A chaque fois, un déménageur referme la porte qui à nouveau s’ouvre aussitôt...personne ne pensera à la fermer à clé et à la sécuriser avec une ficelle... Nous regardons, hilares, sans intervenir. Nous n’avons plus d’énergie pour ça et puis c’est vraiment drôle.  

 

medium_pastel-demenagement-samadam.jpg

Les commentaires sont fermés.