Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2015

PAGAN EN BIRMANIE

web-2.jpg

 

 

Mon Bouddha numéro 2 est en Birmanie, une modeste sculpture polychrome dans un petit temple du site de Pagan dans la région centrale non loin de Mandalay. Pagan a été le premier empire birman du IXe siècle au XIIIe siècle.

 

C'est un endroit merveilleux où subsistent encore presque 3000 temples et stupas ( 2834 exactement) ; beaucoup sont en ruine bien sûr. C'est un spectacle fantastique au lever ou au coucher du soleil que de contempler du haut d'un temple, à perte de vue, ces monuments dont l'or scintille.

 

10/10/2015

1000 BOUDDHAS

 Je débute un projet de longue haleine : représenter  1000 Bouddhas sculptés que j'ai croisés, que je croiserai lors de mes voyages.

Voici donc la toute première aquarelle : un Bouddha de Sukhothai en Thailande. .

web-1.jpg

30/10/2014

Recherche partenaires

Projet de création d'une exposition

Murti de Françoise Malaval, imagière

 

005.jpg

Marbres noir et blanc © F.M.

 

En Inde, une murti est une image dans laquelle s’incarne une présence. Présence, quel autre mot pourrait mieux définir le travail que mène, depuis plus de trente ans ici et en Asie, Françoise Malaval ? Un travail d’imagière comme elle aime à le dire : images faites d’encres et de pigments, de papiers de couleurs, images taillées dans le bois, la pierre, le lino, parfois même constituées de fleurs ou de sables. En chacune d’elles s’incarne une présence puisque tout ce que crée Françoise Malaval raconte une histoire. La même, inlassablement, celle qui nous dit ce que nous sommes tout autant que le monde auquel nous donnons vie par nos rêves et pensées.

mouettes ensemble.jpg

Livres accordéons © F.M.

singes vue ensemble.jpg

Si les réalisations de Françoise Malaval sont aujourd’hui entièrement dédiées aux livres, de l’album jeunesse au livre-objet en passant par le livre-jeu ou encore l’illustration de roman ou de poésie, on ne peut tout à fait comprendre sa démarche qu’à la lumière de l’ensemble de son parcours artistique. Celui-ci fut tout d’abord marqué par son travail de sculpteur sur des matières aussi diverses que le bois, la pierre, le cuir ou les matériaux synthétiques. Une première étape qui la conduisit par la suite à réaliser pour le théâtre des masques, des décors et des objets animés. Ce seront ensuite d’autres formes de spectacles qui feront appel à elle pour créer des objets, des costumes et des personnages géants pour le théâtre de rue, des marionnettes pour le castelet, ou encore des silhouettes animées pour le théâtre d’ombres. On le voit clairement : ces créations étaient toutes marquées au sceau d’une narration imaginaire et figurative, un fil rouge qui a conduit tout naturellement Françoise Malaval jusqu’au livre.

 

5.jpg

 linogravure rehaussé aquarelle © F.M.

Aujourd’hui, l’envie est venue à l’association Massala de confronter ces différentes « époques » et de les inviter à un effet de miroir qui se jouerait du temps et de l’espace au cœur d’une exposition rétrospective consacrée à Françoise Malaval.

 

1.jpg

 

 encre, © F.M.

C’est à participer à ce projet que nous vous invitons à titre direct ou bien en votre qualité de personne ressource. L’association Massala, qui assurera la production et le commissariat de l’exposition, recherche deux types de partenaires pour les associer à cette réalisation.

Le premier concerne la recherche d’un lieu d’exposition susceptible d’accueillir des pièces multiples et variées.

— Accrochées aux cimaises tout d’abord : planches originales d’ouvrages illustrés, planches de carnets de voyage, gravures, livres bannières ; mais aussi esquisses, dessins et travaux préparatoires.

Image2.jpg

carnet de voyage Inde © F.M.

— Sous vitrines et sur supports également : livres-objets, livres-jeux, leporellos (livres-accordéons), sculptures, marionnettes, masques.

 

006.jpg

bronze © F.M.

 

— En installation enfin : kolams de sable et de fleurs au sol, projection de silhouettes sur écran d’un théâtre d’ombres.

 

1A89.tmp.jpg

silhouette pour théâtre d'ombres, papier, © F.M.

Nous cherchons pour tout cela un lieu situé dans un premier temps en région PACA. Nous cherchons également un partenaire en matière de communication : élaboration d’un plan de communication, réalisation de supports d’information papier et numérique, service et relation presse.

 

 

002.jpg

bois, © F.M.

 

Si cela vous intéresse, vous interpelle, vous donne envie d’en savoir plus et de recevoir un dossier complet de présentation, laissez vos coordonnées à Patrice Favaro par mail : favaropa@gmail.com qui vous contactera rapidement. 

elephant serigraphie.jpg

 sérigraphie sur tissu, © F.M.

08/01/2011

LES "SEXPATS"

aqua sexpat.jpg

A Bangkok, on croise partout et constamment des occidentaux,  50 /70 ans, accompagnés de jolies jeunes thaïs. La mine réjouie, l’air fier et satisfait de « celui qui est encore vert et qui peut séduire sans problème une jeunesse ». Ces filles sont des calls girls très compétentes : elles assurent tous les besoins de nos héros, participent à toutes les visites touristiques, sont souriantes, tendres, attentives etc. Des femmes parfaites.

Ils sont ainsi des milliers en bermudas informes, casquettes et sandalettes à s’offrir des « vacances de rêve » en bonne compagnie. Les thais les appellent « les sexpats » ( jeu de mot à partir du terme expat). Je suppose qu’ils s’adressent pour cela à des agences spécialisées.

C’est pathétique…

 

03/01/2011

LES ECOLIERS

aqua écoliers.jpg

Ce matin là, en arrivant à Nakhon Pathom, l’humeur était maussade, le moral un peu bas. Et puis, au Grand Chedi, il y a eu la rencontre avec ces écoliers. En visite aussi avec leur professeur, dans leurs uniformes impeccables, ils nous ont abordés avec leur anglais hésitant, pour lier connaissance. D’où venions- nous ? Voulait-on leur chanter une chanson ? Pour finir, ce sont eux qui l’on fait, en tapant des mains. Impossible de savoir de quoi il était question. C’était joli et drôle et la journée fut belle.

01/01/2011

AMULETTES

aqua marché amulettes.jpg

Près du Wat Mathathat, dans la rue, se tient le marché aux amulettes. On y vend et on y achète toutes sortes de ces gri-gris neufs ou d’occasion : images de saints, du Bouddha, médailles diverses, bouts de peau de tigre,petits phallus taillés dans la pierre ou l’os etc. Les clients, souvent munis d’une loupe, examinent attentivement ce qui les intéresse avant d’acheter. Celui-là, comme beaucoup des autres amateurs est déjà bien équipé ; mais on ne l’est jamais trop…

29/12/2010

LA MONTEE DES MARCHES

aqua moine marches.jpg

Au Wat Saket, deux moines en grande conversation gravissent les marches du Mont d’Or,une colline artificielle au sommet de laquelle se dresse un petit stupa doré. En haut, du vent rafraichissant et une vue imprenable de Bangkok.

28/12/2010

SIESTE

 

aqua sieste Bouddha.jpg

 

Au Wat Mathathat, une sieste sous la protection des Bouddhas. On ne peux rêver mieux.

26/12/2010

PETITS JAUNES

 

aqua petits jaunes.jpg

 

Visite scolaire au Grand Palais, le matin, avant que les hordes des touristes ne déferlent.

23/12/2010

RETOUR A BANGKOK

 

Ramakien 07aqua ferry web.jpg

 

Je retrouve Bangkok, quittée quelques mois plus tôt, toujours aussi gigantesque, aussi folle dans son cocon d’oxyde de carbone. C’est un peu plus calme et on respire légèrement mieux sur la rivière Chao Praya. Un matin sur un bac qui va d’une rive à l’autre.

"CAUCHEMAR CLIMATISE"

aqua dubai web.jpg

Nouveau voyage en Asie, nouvelle chronique.

Pour commencer, quelques heures d’escale à Dubai avant d’arriver à Bangkok.

Il n’y a rien là-bas sinon du sable qu’on arrive mal à chasser, des grattes-ciel très hauts et très tarabiscotés, très laids, des voitures luxueuses, un métro ultra moderne, de gigantesques centres commerciaux, des gens de toutes nationalités venus pour « faire de l’argent ». Le tout climatisé bien entendu…

Mais il y a aussi de la neige. Si, si, de la vraie neige de culture à la « station de ski » aménagée dans un centre commercial. On ne sait s’il faut en rire ou en pleurer : Vrais skieurs et adeptes des sports d’hiver en vitrine. Fiston et grand-mère en niqab regardent à travers les vitres papa et maman batifoler dans la neige. A l’entrée, on fournit tout ce qu’il faut : anoraks, pantalons de neige, chaussures de neige, gants, bonnets et…skis.

23/02/2010

MOINE ET FRUITS FRAIS

moine-et-marchand-ambulant.jpg

Les thais mangent beaucoup de fruits. Les moines comme les autres. Dans la rue, on les achète déjà coupés et rafraichis dans la glace.

22/02/2010

AU BOUDDHA

offrandes-au-Bouddha.jpg

Offrandes et prières au Bouddha.

21/02/2010

LECTURE AU PARC

lecture-a-lumphini.jpg

Dans le parc de Lumphini, le plus grand de Bangkok, pour le week-end, de jeunes bibliothécaires lisent des histoires aux enfants. Autour d’elles, rangés sur des étagères, un grand choix d’albums est à leur disposition. Une belle idée que cette bibliothèque de plein air.

14/02/2010

AU "WEEK-END MARKET"

orgue-a-bouche.jpg

Au marché du week-end Chatuchak ,il y a environ 15000 stands. On y trouve de tout : des poulets aux vêtements en passant par la vaisselle, les épices, les chaussures, l’artisanat etc.

Dans une allée dégagée, en plein soleil de midi, un jeune garçon fait la manche avec son orgue à bouche.